Projet de centre de fin de vie

La visite technologique

Les visiteurs arrivent au poste de gardiennage, ils saluent le gardien et avisent un panneau annonçant la présence de caméra 1.

Le gardien :     - 'Bonjour Messieurs, Dames, bienvenue au centre !'

Le visiteur :      - 'Bonjour, Monsieur, nous sommes filmés ?'

Le gardien :     - 'Si vous avez prévenu de votre visite, votre parent peut vous voir depuis sa chambre.'

Le visiteur :      - 'Oui, pour 3h précises.'

Le gardien :  - 'Alors faîtes-lui un signe. En plus c'est l'heure des rafraîchissements. Votre nom, s'il vous plaît ?'

Le visiteur :     - 'Monsieur et Madame X, nous venons voir Monsieur M.'

Le gardien envoie un message qui est répercuté à l'accueil, à la responsable d'étage et  au responsable des rafraîchissements.

Le gardien :   - 'Ils sont prévenus. Il ne vous reste qu'à suivre le fléchage pour vous garer et monter dans le wagonnet.‘ 2

Le message est réceptionné par  la responsable  d'étage qui  se rend  à  la chambre de Monsieur M.

La responsable d'étage :      - 'Monsieur M., vous avez de la visite !'

Monsieur M. :     - 'Je viens de les voir chez le gardien et ému, j'en ai renversé mon verre.'

La responsable d'étage :        - 'Ne vous inquiétez pas, je demande le nettoyage.' 3

Elle appuie sur un des boutons muraux, puis retape le lit et aide Monsieur M. à se redresser.

On frappe à la porte.  La préposée au nettoyage entre, essuie le sol, puis valide l'action sur son téléphone.

La préposée au nettoyage :  - 'Voilà c'est fait! A plus tard.'

La responsable d'étage :      - 'Merci, à plus tard.‘

Une petite sonnerie retentit.

La responsable d'étage :     - 'Les boissons sont arrivées.' 4

Elle sort  de  la  chambre,  ouvre  un   petit placard à côté de la porte. Elle saisie une boite isotherme, qu'elle va poser sur la table de la chambre.

La responsable d'étage :      - 'A temps et frais!'

 

On toque à la porte.

La responsable d'étage :      - 'Vos  visiteurs  sont  là. Je vous laisse, à plus tard ! Bonjour, Messieurs Dames et Bienvenue.'

 

 

 

 

 

 

 

1 Des panneaux informent de la présence de caméra de vidéosurveillance dans les espaces collectifs extérieurs et intérieurs, poste du gardiennage, zones de parking des visiteurs, jardins, serres, espace d'accueil du centre, cuisines...

L'objectif principal de ces caméras n'est pas la surveillance, mais la possibilité aux malades d'avoir une vue hors de leur chambre, de pouvoir guetter leurs visiteurs,... grâce aux plafonds et murs d'images de leur chambre.

2 Pour trouver une place de parking, les automobilistes et conducteurs de 2 roues sont invités à suivre le fléchage lumineux.

Chaque section de parking est équipée d'un panneau d'affichage indiquant le nombre de places libres. Lorsque la voiture pénètre dans une section, un capteur de sol la détecte et décrémente l'affichage du panneau. 

Au moment où la voiture arrive sur la place de parking, un capteur de sol envoie l'information au centre de gestion des wagonnets. Un wagonnet est envoyé pour aller chercher les nouveaux arrivants. Lorsque les visiteurs montent dans le wagonnet, ils doivent scanner un objet ou leur main pour l’associer à l'emplacement de parking.

Au retour, il suffira de scanner le même objet ou la main, pour que le système retrouve en mémoire où les ramener.

Le wagonnet arrive dans un sas. En en descendant, les visiteurs sont accueillis et accompagnés jusqu'à la chambre. Lorsque le visiteur arrive en bus. Le wagonnet arrive au poste de gardiennage.

3 Les chambres sont équipées de boutons muraux d’alerte, de demande de soin ou nettoyage. L’appui d’un bouton transmet la position spatiale.

Les messages de demande d’action, se termine par une validation d’exécution. Lorsque  l’action est invalidée par l’exécutant,   un   message   de   proposition d’assistance est envoyé.

Ce système communique en permanence des informations sur les patients, les préposés à l'accueil et au standard ont ainsi les nouvelles à jour.

4 Un réseau de rails a été installé à l'intérieur du bâtiment, il est situé au dessus des portes de chambres et permet d'acheminer à chaque chambre, les repas, le linge, les produits de soins, ... Un processus de reconnaissance, identifie l'émetteur (le bar, la cuisine, la lingerie, la pharmacie, ...) et la chambre destinataire, permettant de retourner la caisse vide à l'envoyeur. 

Lorsque la caisse est arrivée à la bonne chambre, elle est bloquée et va descendre dans une colonne à côté de la porte. La caisse posée et récupérable, déclenche l'allumage d'un voyant. Le personnel en saisissant la caisse, éteint ce voyant.

L'action du personnel terminée, la caisse est retournée, l'émetteur devient le destinataire. Le personnel enclenche la remontée de la caisse, qui sera acheminée via le circuit de rails.

5 Outre les messages de demande d'action, le réseau de communication permet de tenir à jour les informations au sujet des patients (soins prodigués, état de santé, ...) et d'informer le personnel soignant des évolutions. Ainsi, lorsque des personnes appellent le standard pour demander des nouvelles, celui-ci peut les informer sans erreur.

Le réseau de communication est complété par un système de suivi des patients mobiles. Le dispositif qu'ils portent au poignet, mesure les températures corporelle et externe, teste le pouls et permet de les localiser lorsqu'ils font un malaise.

Se rajoute comme réseau, celui des équipements à usage collectif, tels les distributeurs d'eau qui émettent des alarmes lorsque la réserve d'eau est vide et sont équipés de bouton d'alarme, ou bien les boutons muraux des sanitaires informant de la nécessité de nettoyage ou renouvellement de consommables.

description de l'image

  Contactus Site Map Legal notices
  Contact   Mentions légales